ovarium_blog_article_douleur-2_vFinal

La science au service de la résilience

Un article de Gordon Pigeon

Un Canadien sur cinq souffre de douleur chronique ! C’est beaucoup… trop ! Blessure sportive, chute rébarbative, maladie combative, la douleur ne manque jamais une occasion de s’installer. Comme si elle était chez elle dans notre corps. Pour déloger l’intruse, l’Ovarium offre des solutions novatrices faisant appel aux neurotechnologies. La science au service du bien-être, voilà une avenue que ce spa unique explore depuis… 1982.

Le cerveau des personnes souffrantes produit généralement une quantité insuffisante d’ondes alpha et theta. Un constat qui se dégage de plusieurs études, dont celle du psychiatre Flavio Frohlich, publiée en 2018 dans le Journal of Pain. En fait, les scientifiques s’intéressent depuis longtemps à l’effet bénéfique sur la douleur d’une production accrue d’ondes cérébrales alpha ou theta. En 1990, par exemple, le Forest Institute of Professional Psychology publiait les résultats d’une recherche éloquente à cet égard.

Or, l’Ovarium propose deux dispositifs d’avant-garde destinés à favoriser la production d’ondes alpha et theta par le cerveau : le PSiO et le NeuroSpa. Deux soins dont les effets s’étendent d’ailleurs bien au-delà des ondes cérébrales. Read more