soleil sun sunrays rayon

Manque de lumière et fatigue hivernale

À cette période de l’année, les journées sont courtes et la lumière naturelle se fait plus rare. Si vous ressentez un manque d’énergie, une envie de dormir tenace et une envie de manger des aliments plus riche et gras, c’est normal! Comme beaucoup de Québécois, vous êtes probablement affecté par le trouble saisonnier, un trouble plutôt commun!

En effet, dans les pays nordiques, ce manque de lumière lors des périodes hivernales peut perturber notre horloge biologique interne, et donc, notre humeur. Pour faire une histoire courte, lorsque la lumière est insuffisante, notre corps sécrète une quantité plus élevée d’une hormone appelée mélatonine. Donc, en hiver, le taux de mélatonine dans notre sang augmente, ce qui cause de la fatigue et de la somnolence! Voilà. C’est bien simple, pour baisser le taux de mélatonine, le corps a besoins de lumière. Mais quoi faire pour prévenir ce trouble saisonnier? Eh bien, il est recommandé de prendre l’air environ une heure par jour, idéalement pendant les périodes les plus ensoleillées de la journée. Aussi, l’activité physique a également un effet antidépresseur; surtout lorsqu’elle est pratiquée à l’extérieure pour bénéficier de la lumière naturelle. Puis, il y a la luminothérapie! Sa lumière à large spectre agit directement sur votre cerveau; elle aide à resynchroniser notre horloge biologique.

Au Spa Ovarium, nous offrons justement le soin Pulsar avec l’appareil Psio; une lunette de luminothérapie équipée d’un lecteur MP3 et de petits écouteurs intégrés. Et bien sûr, nous offrons aussi le bain-flottant dont l’apport important d’ions de magnésium rééquilibre les fonctions corporelles et contribue à réguler le sommeil, car une heure de flotte équivaut à trois heures de sommeil!

lunette-psio-relaxation

Et vous, êtes-vous affecté par le manque de lumière? Avez-vous développer des solutions pour y remédier?

Laissez un commentaire