269fc265574dfd60839535208eb73fed

Les audiocaments : écoutez comme ça fait du bien !

Les audiocaments découlent des travaux du célèbre psychiatre et psychologue américain Milton Hyland Erickson, décédé en 1980. En dépit de leur caractère innovateur, les audiocaments s’inscrivent donc dans une longue tradition de quête scientifique. La création de ces disques audio aura du reste nécessité une quinzaine d’années de recherche en médecine psychosomatique et en psycho-acoustique.

Mais de quoi s’agit-il au juste?

Pour la personne qui en fait l’expérience, c’est très simple. Sur un fond de musique douce, des voix guident l’auditeur vers une zone de profonde détente, juste à la frontière du sommeil, l’état hypnagogique. L’idée ici est de déjouer notre conscience pour s’adresser directement au subconscient. À cette fin, des récits métaphoriques ou même des histoires ludiques transmettent des messages précis à l’inconscient. Afin de déjouer les barrières de la raison, des textes différents nous parviennent tantôt par l’oreille droite, tantôt par l’oreille gauche. Déroutant ? C’est le but. Incapable de tout rationaliser, notre esprit relâche alors son attention et se met dans un état réceptif à ces suggestions indirectes. L’écoute répétée de messages à l’intention du subconscient influence graduellement la réaction de la personne à certains événements stressants. Les audiocaments contribuent de cette manière à réorienter nos comportements indésirables. Ils peuvent aussi nous aider à nous libérer d’habitudes de vie néfastes, souvent à l’origine de désordres physiques.

Bref, les audiocaments mettent en oeuvre les techniques de suggestion les plus éprouvées, conjuguées à diverses technologies d’avant-garde. Ils sont d’ailleurs utilisés dans plusieurs centres médicaux européens, en complément de la médecine traditionnelle. Ils ne se substituent cependant pas à la médication prescrite ou à l’intervention d’un médecin ou d’un psychologue.

ddf49f2ecadc023bc870229dadb6a6ef

 

Les audiocaments sont en vente seulement sur place (au Spa Ovarium). 

> > >  Cliquez sur ce lien pour consulter la liste de titres et les descriptions.