Informations scientifiques

psio

Qu’est-ce que Pulsar (aussi appelé  » Mind Machine « )

Dans les années 1940, le chercheur Gray Walter a découvert qu’une personne témoin d’une pulsation lumineuse d’une certaine fréquence voyait l’activité de ses ondes cérébrales se synchroniser à cette nouvelle pulsation (un phénomène appelé entraînement photique). Depuis cette découverte, d’autres chercheurs se sont penchés sur la question et plusieurs appareils de pulsations lumineuses et auditives ont été inventés pour développer l’exploration et l’entraînement des ondes cérébrales.

L’entraînement photique (relié à la lumière)

Les neurones de notre cerveau ont, chacun, le rythme correspondant à l’activité dont ils ont la charge. Le subterfuge Pulsar consiste à attirer l’attention des nombreux neurones réagissant à la lumière et aux sons, à les entraîner à adopter le rythme associé à la détente profonde et le maintenir. 

Par « sympathie », d’autres régions du cerveau se joindront à cette danse, puisqu’il n’y a aucune autre distraction. L’action combinée des fréquences de la lumière et des sons assure une stimulation optimale.

Une si grande et rare harmonie de nos ondes cérébrales se maintient longtemps après la fin de la séance.

Harmonisation et synchronisation

La société dans laquelle nous vivons ainsi que l’environnement professionnel contraignent la plupart d’entre nous   à ne privilégier que la logique issue de l’hémisphère gauche du cerveau, plutôt que de chercher l’équilibre en développant les aptitudes de l’hémisphère droit, le siège des émotions, de la créativité et de l’intuition.

Comment est-ce que la lumière et les sons peuvent produire un effet si puissant?

Des chercheurs ont découvert que lorsque le cerveau recevait un stimulus rythmique, comme des pulsations lumineuses par exemple, les ondes cérébrales avaient tendance à se synchroniser au rythme de la stimulation. Plusieurs des programmes en Pulsar débutent avec une fréquence élevée qui diminue tout au long de la séance ce qui permet à l’utilisateur d’atteindre l’état « alpha » relié à la détente et l’état « théta », qui est plus propice aux rêves.

De nombreuses recherches scientifiques indiquent que ces fréquences plus lentes pourraient avoir des bénéfices importants, allant de la relaxation jusqu’à favoriser l’apprentissage. En fait, les résultats suggèrent que les fréquences alpha-théta seraient une voie vers l’état de lucidité mentale appelé « méditation ». Des études de moines Zen ont révélé que c’était ceux qui méditaient depuis le plus longtemps qui avaient le plus de facilité à atteindre les états alpha-théta et que seulement ceux qui pratiquaient la méditation depuis plus de 20 ans pouvaient les atteindre à volonté.

Après une brève revue du déroulement de la séance, notre personnel vous invitera à vous allonger confortablement dans un fauteuil inclinable. Lunettes sur les yeux, écouteurs aux oreilles et recouvert d’une douce couverture, il sera temps de fermer les yeux et de vous laisser aller à la magie des images qui se succéderont en un kaléidoscope de formes créées par votre propres cerveau, sous les pulsations rythmées du son et de la lumière, rehaussé d’une musique spécialement choisie pour ses propriétés relaxantes. 

L’espace Pulsar est aménagé pour recevoir quatre visiteurs à la fois. Les rendez-vous sont disponibles aux 45 minutes à partir de 9h00 tout les matins de semaine et fin de semaine.