spa ovarium montreal

Le Spa Ovarium: 35 ans de détente

Un peu d’histoire…

Il y a de cela maintenant 35 ans, Bernard Meloche, passionné de bien-être et de méditation, s’interrogeait à savoir comment permettre au plus grand nombre de personnes d’accéder aux bienfaits d’une détente profonde et complète. C’est ainsi qu’il se mit à la recherche de moyens modernes et innovateurs pour atteindre son but. Il fait, en 1982, la découverte du Bain-Flottant: une nouvelle technologie permettant d’atteindre rapidement un état de profonde relaxation, et ce, dans un environnement unique et personnel. Convaincu de son efficacité et décidé à le faire connaître, il ouvre le premier centre de Bains Flottants à Montréal: le « Centre de Relaxation Intégral ». C’est en mars 2000, que le Spa Ovarium, déménage dans au 400 Rue Beaubien Est; son adresse actuelle!

Read more

DISCOURS DE BERNARD MELOCHE PRÉSIDENT ET FONDATEUR DU SPA OVARIUM

Discours de Bernard Meloche Président et Fondateur du Spa Ovarium de Montréal. Occasion: vin et fromage pour le 30e anniversaire du Spa en compagnie de nos clients privilèges, journalistes et auteurs de blogues.

Logo_Spa_A_Montreal_Ovarium

Logo officiel du Spa Ovarium 2012-2013

 

 

Bernard et son tout premier Bain de marque Samadhi

Stress Behind the Success of Spas (archive Gazette)

Click here to access original article >>> Stress Behind the success of Spas

The Gazette Newspaper article in Montreal, Quebec printed in October 18, 2005.

« The Stress Behind The Success of Spas » written by Stephanie Whitaker. (Mind-body health. 120 entrepreneurs offer holistic services)

Anyone observing Bernard Meloche‘s entrepreneurial venture 23 years ago might have assumed that he was either unrealistic or just plain crazy.

Meloche had started a little spa in Montreal that had two flotation baths, lidded boxes that contain body-temperature water filled with enough epsom salts to cause anyone lying in them to float and move into a meditative state.

« I had read Alvin Tofler’s Future Shock, in which he predicted that the world would move faster and faster, and there would be a lot more stress, » Meloche said. « I had also read a story about trends in California and one of them was these flotation baths. »

Meloche would face several struggles in the years to come to get his business to a healthy state – the wrong locations, a dissolved partnership, a dishonest landlord – but ultimately, he was proved right. The speed of North American life would accelerate and there would be legions of people in need of an antidote to the stress in their lives.

In 1999, Meloche expanded his spa, Ovarium – so-named because the flotation tanks are egg-shaped – into an historic former bank building in the Plateau Mont Royal area. It boasts 11 massage rooms and six tank rooms. A roster of 60 massage therapists offer various types of massage.

He attributes the growth in spa-type businesses and holistic services to a shift in North American and European cultures. « People are starting to want to get away from consumerism, » he said. « Flotation is more than just a therapy. It’s part of the cultural creative phenomenon. »

Glisser vers l’inconnu, relaxer dans le bain flottant

Dans chronique précédente, j’ai proposé que la relaxation était un art qui s’apprenait. Selon le physicien et psychanalyste Dr. John C. Lilly, le principal obstacle au relâchement est la peur de l’inconnu. Ce relâchement est seulement possible en allant au-delà de notre propre perception de soi. Il poursuit en indiquant que cette perception de soi est « un ensemble d’obstacles, un ensemble de négations, un ensemble de blocages à la réalisation qu’une personne est vraiment bonne, qu’une personne a sensibilité extrême et a une profonde empathie, sympathie et un grand amour pour les autres. » Read more